Recourir à de meilleures données pour cerner les vulnérabilités des infrastructures municipales canadiennes en lien avec les changements climatiques

Recourir à de meilleures données pour cerner les vulnérabilités des infrastructures municipales canadiennes en lien avec les changements climatiques

Réseau canadien de l’eau, PSD, Fédération canadienne des municipalités, Association canadienne des eaux potables et usées (2018-2019)

Recourir à de meilleures données pour cerner les vulnérabilités des infrastructures municipales canadiennes en lien avec les changements climatiques

Enjeu

Les actifs municipaux et les services publics sont vulnérables aux impacts du changement climatique, plaçant les dirigeants locaux en première ligne de la réduction des risques et de l’adaptation. Dans de nombreuses municipalités du pays, les infrastructures d’approvisionnement en eau, de traitement des eaux usées et de traitement des eaux pluviales sont peut-être déjà en mauvais état ou mal entretenues, et les fluctuations de température, les précipitations extrêmes et autres phénomènes météorologiques extrêmes associés aux changements climatiques ne feront qu’exacerber ces vulnérabilités existantes.

Les plans de gestion des actifs aident les municipalités et les services publics à définir et maintenir les niveaux de service, à déterminer et minimiser les coûts associés au cycle de vie, et à planifier le remplacement et l’expansion des actifs. De solides programmes de gestion des actifs sont donc essentiels pour soutenir la viabilité financière et aider à faire face au manque de fonds causé par le sous-investissement historique dans l’entretien des infrastructures. Le fait de disposer d’un portrait plus clair des réseaux d’eau municipaux est également de plus en plus perçu comme une occasion d’améliorer la résilience des réseaux face aux changements climatiques.

En 2017, le Réseau canadien de l’eau, en partenariat avec Public Sector Digest et l’Association canadienne des eaux potables et usées, a étudié quelles étaient les données d’actifs recueillies par les municipalités et services publics au Canada et comment ces données étaient utilisées pour appuyer la planification des infrastructures d’eau. L’enquête a permis de constater que de plus en plus de municipalités, petites et grandes, utilisent des pratiques de gestion des actifs, mais que ces pratiques ne sont pas régulièrement mises à jour et qu’elles se fient largement sur des séries de données subjectives qui ne donnent pas une évaluation précise de l’état des actifs, ce qui a une incidence sur la confiance dans les données utilisées pour la prise de décision. Lorsqu’il s’agit d’évaluer les impacts des changements climatiques, il est essentiel d’avoir de l’information de bonne qualité sur les actifs pour comprendre les vulnérabilités des infrastructures. Voici les principaux points que doivent connaître les gestionnaires de services publics :

  • Les types de risques liés au climat dont il faut tenir compte
  • Les types de données nécessaires pour aider à cerner les vulnérabilités liées au climat
  • Les approches adoptées par les services publics canadiens d’avant-garde pour progresser à ce chapitre

Projet

Le Réseau canadien de l’eau, en partenariat avec PSD, la fédération canadienne des municipalités et l’Association canadienne des eaux potables et usées, a préparé cinq études de cas de municipalités canadiennes qui recueillent et utilisent des données à l’appui de l’évaluation de la vulnérabilité des infrastructures et de l’amélioration de la résilience aux changements climatiques.

  • Kenora, Ontario : Évaluation du risque d’actif
  • EPCOR/Edmonton, Alberta : Atténuation des inondations et cartographie
  • Moncton, Nouveau-Brunswick : Atténuation des inondations et évaluation de la vulnérabilité des quartiers
  • Saskatoon, Saskatchewan : Adaptation des infrastructures grises et vertes
  • Union Water Supply System, Ontario : Évaluation de la vulnérabilité des réseaux d’eau potable

Chaque étude de cas a été élaborée au moyen d’entrevues détaillées avec le personnel des services publics et donne un aperçu des impacts potentiels et de l’approche unique adoptée par les services publics pour adapter leurs infrastructures (eau, eaux usées, eaux pluviales et autres). Vous apprendrez comment les données ont été recueillies et analysées pour éclairer la prise de décision et comment le service public a surmonté les défis initiaux de la mise en œuvre. la fin de chaque étude de cas, une feuille de route est présentée pour aider à guider les autres municipalités et services publics.

Produits

  • Une traduction française des études de cas sera disponible en décembre 2019.
  • PSD tiendra un webinaire national (en anglais seulement) le 13 novembre à 13 h HNE.

    Elaine Aucoin, directrice, Planification et gestion de l’environnement, Ville de Moncton
    Kim Jusek, gestionnaire de programme municipal, Réseau canadien de l’eau
    Genevieve Russell, gestionnaire de projet spécial, Stratégie d’infrastructure verte, Ville de Saskatoon
    Angela Schmidt, gestionnaire, Service des eaux pluviales, Ville de Saskatoon
    Tyler Sutton, directeur général de la recherche et du marketing, PSD

  • Un groupe d’experts présentera les études de cas le 4 novembre lors de la National Water and Wastewater Conference.

    Susan Ancel, directrice de Stormwater Strategies, EPCOR Water Services Inc.
    Rodney Bouchard, directeur général, Union Water Supply System
    Anissia Nasr, agente de développement des capacités, Fédération canadienne des municipalités
    Kim Jusek, gestionnaire de programme municipal, Réseau canadien de l’eau
    Tyler Sutton, directeur général de la recherche et du marketing, PSD

Partenaires

  • Réseau canadien de l’eau
  • PSD
  • Fédération canadienne des municipalités
  • Association canadienne des eaux potables et usées

Téléchargements

  • Une traduction française des études de cas sera disponible en décembre 2019.

Join our mailing list

for research insights, webinars, events and career opportunities.

 

Subscribe